LA DÉMARCHE


Y a qu’à regarder autrement, redécouvrir les lieux quotidiens et les coins oubliés, susciter l’imagination…

Y a qu’à entrecroiser les domaines artistiques, ramener au présent les coutumes populaires et symboliques… être attentifs aux publics…

Y a qu’à… oser réaliser l’imaginaire !



Les projets que je propose ont la particularité d'expérimenter de multiples champs artistiques. Comme il ne s'agit pas d'expositions, ni tout à fait de spectacles j'ai choisi le terme de“mises en site” ou scénographies pour définir mes créations.


C'est en effet souvent l'endroit où va se dérouler l'action qui m'inspire. Même si parfois le lieu s'efface. Je m'appuie sur son architecture, son histoire ou ce qu'il évoque. Si je réponds à un thème alors je cherche sur le site des ressources pour pouvoir l'adapter.


Mes trois principaux axes de création sont la mise en espace (public), la lumière et les traditions, avec le mouvement pour moteur.


Événements intimes ou grand public, ces actions éphémères sont souvent participatives et favorisent l'interactivité –qu'elle soit provoquée par le public ou inhérente à l'œuvre.

Le public n'est jamais vraiment passif. Je suis attentive à ce qu'il se sente libre de circuler dans un contexte original où c'est à lui d'agir.

Dans le cas des parcours-spectacles, il n'y a pas d'histoire à suivre avec un début et une fin mais simplement un fil conducteur.

Les acteurs sont des présences qui habitent le décor des lieux et offrent de l'imaginaire à des passants, invités, promeneurs, flâneurs... bien plus qu'à des spectateurs.